Accueil > Blogue > Acheter > Investir dans l’immobilier locatif à Montréal après la COVID-19, est-ce toujours une bonne idée?

Investir dans l’immobilier locatif à Montréal après la COVID-19, est-ce toujours une bonne idée?

03 août 2020

Investir dans l’immobilier locatif est un bon moyen de jouir de revenus supplémentaires grâce aux loyers perçus, de préparer doucement sa retraite ou de simplement diversifier ses actifs...

Mais est-ce toujours une bonne idée compte-tenu de la COVID-19?


Il est certain que nous sommes toujours dans une certaine période d’incertitudes... Plusieurs questions se posent sur ce que va nous réserver l’avenir et surtout sur la manière dont va se porter le marché immobilier dans les mois ou années à venir.


Je ne vais pas vous mentir, je n’ai pas de boule de cristal... Cependant, je peux d’ores-et-déjà vous dire une chose : tous les signaux semblent au vert, en faveur de l’investissement.


Une croissance des prix enregistrée au dernier trimestre


Le second trimestre de l’année 2020 vient de se terminer et le dynamisme du marché immobilier dans la Région Métropolitaine de Recensement (RMR) de Montréal est toujours bien présent.


Sur l’ensemble de la région, le prix médian a continué de croitre significativement pour l’unifamiliale (380 000$), la copropriété (293 500$) et les plex (600 000$), avec des hausses respectives de 12%, 13% et 10%.


Ces chiffres mettent en avant un marché qui n’est que peu voire pas affecté par le coronavirus puisque les prix continuent de grimper.


Une demande toujours aussi forte


La demande locative est toujours très forte à Montréal et le taux d’inoccupation est au plus bas depuis 15 ans (en moyenne à 1,5 % mais 0,5 % dans les arrondissements du Sud-Ouest et de Verdun, et 0,8 % dans la couronne nord). Il est aussi important de noter que la demande évolue… Suite au confinement, les gens sont de plus en plus enclins à habiter en banlieue proche de Montréal. C’est intéressant dans le cadre d’un investissement locatif… Le centre-ville n’est plus la seule zone de recherche à prendre en compte.


On constate seulement un impact à très court terme qui porte sur le flux migratoire puisque les frontières sont fermées suite à la pandémie. Cela entraine une baisse du nombre de nouveaux arrivants étrangers qui ont en temps normal eux aussi besoin de se loger à Montréal et ses alentours. Cependant cet impact est juste temporaire puisque tout devrait revenir à la normale d’ici quelques mois et n’affecte que très peu la demande locative globale.


Un rendement bousculé à la hausse


Le taux de rendement annuel des logements locatifs a été de 24% par an depuis 2005, a calculé l’Institut de Recherche et d'Informations Socioéconomiques (IRIS), ce qui est 3 fois supérieur au seuil de rentabilité classique d’un investissement qui est de l’ordre de 8%. Le marché montréalais qui était déjà très intéressant d’un point de vue rentabilité, s’avère l’être de plus en plus.


Indicateur déterminant, au centre de la stratégie d’un investissement, cette hausse de rendement est à prendre en compte.



Avant la Covid-19, Montréal était un marché très intéressant pour réaliser son investissement locatif. Désormais, alors que l’on ressort à peine d’une période tourmentée, l’ensemble des indicateurs du marché immobilier semblent rassurants et encourageants pour les mois à venir. Avec une croissance des prix toujours aussi importante, une demande locative forte, et surtout une hausse du taux rendement, le marché immobilier montréalais est favorable pour l’investissement et les signaux ne présagent que du positif pour les mois à venir. Vous souhaitez investir à Montréal mais vous ne savez pas où acheter? Je vous conseille de lire mon article de blogue sur le sujet. Vous souhaitez vous faire accompagner dans un tel projet? Parlons-nous! Notre équipe est toujours disponible au 514 388-9333.



Partager

Martin Dumont, équipe immobilière


514-388-9333
Inscrivez votre courriel